Ce régime a fait du Sénégal un havre de paix pour les malfaiteurs (Par Marvel Ndoye)

Le régime de Macky Sall, son parti, ses alliés, ses bras armés, est sans conteste le plus lâche de toute l’histoire du Sénégal, après avoir largement démontré qu’il était aussi le plus prédateur et le plus incompétent. Il ne se donne même plus la peine de faire semblant de travailler, il pose ses actes ignobles au vu et au su de tous, impose le mensonge comme outil de travail, vendange sans retenue les maigres ressources de la nation, organise la transhumance répugnante. La dénonciation de ces forfaitures est devenue la première cause d’emprisonnement, pour les auteurs de ces dénonciations.  

De 2012 à nos jours, force est d’admettre que ce régime a fait du Sénégal un havre de paix pour les criminels à col blanc, les narcotrafiquants, les pilleurs des deniers publics, les prédateurs fonciers, les ripoux, les magistrats véreux. Le dénominateur commun de toute cette bande, c’est que les bénéficiaires ne sont jamais loin du clan Faye-Sall, de l’APR, de leurs alliés, de ceux ont fait acte d’allégeance.    

Tous les adhérents à cette mafia se voient désormais dispensés de poursuites judiciaires, d’emprisonnement, de toute tracasserie policière. Les dossiers les plus sulfureux sont simplement placés sous le coude du parrain pour davantage de garantie d’impunité. Les organes de contrôle de la bonne gouvernance ont été muselés

L’APR n’est plus que l’acronyme de « Alliance des Prédateurs de la République » – « Andeu Paccio Rewmi » – « Allons Piller la République ». Si vous êtes membre reconnu, tout vous est permis.

Nous le constatons depuis 2012, la force publique, les tribunaux, la prison, ne sont plus là que :

** Pour ceux qui dénoncent à haute voix une telle mafia

** Pour ceux qui refusent la compromission alors que l’occasion leur en est donnée

** Pour de simples gorgorlous arrêtés sur des broutilles qui méritent au pire une contravention

** Pour des diffuseurs de messages et vidéos Whatsapp / Facebook / Snapchat / Youtube / Instagram / Twitter et bientôt Tik-Tok, fussent-ils privés ou publics 

** Pour les journalistes trop curieux qui ébruitent les forfaitures. Cheikh Yerim Seck en est le dernier exemple

** Pour les opposants ayant une base politique

** Pour de simples gosses qui s’envoient en l’air dans un lieu privé avec des filles certainement plus âgées que les maitresses des mafiosos

** Pour une fille (Rangou) qui organise des journées de plaisir auxquelles elle n’a pas invité les mafiosos

** Pour les patriotes et activistes comme Karim Xrum Xax, et tant d’autres qui ont eu le tort de démontrer à l’opinion la lâcheté et l’incurie des mafiosos

** Pour tout citoyen dont l’honnêteté indispose les mafiosos

En huit années de magistère Macky Sall, les scandales financiers, le trafic de stupéfiants, la corruption, le pillage des ressources financières et foncières, ont été démocratisés. Jamais un proche, valet, laudateur, chanteur, collaborateur, suppôt, associé, du clan Faye – Sall – APR n’a été inquiété. Le Président Macky Sall est enclin à demander aux autorités d’appliquer des sanctions plus coercitives contre de simples gorgorlous ayant essayé de braver l’état d’urgence pour survivre. Mais jamais il n’a appelé à la plus petite sanction contre les pilleurs des deniers publics, contre les fonctionnaires corrompus, contre les ripoux, contre les narcotrafiquants. Ce sont les honnêtes citoyens qu’il considère comme les ennemis de son régime.

Finalement sous ce régime, ne pas avoir fait de la prison, ou ne pas avoir été convoqué au-devant d’une autorité judiciaire, est constitutif de doute sur la probité d’une personne ou de complicité avec les forfaitures du régime en place. Seuls les patriotes et les honnêtes citoyens sont les cibles de ce régime.

Si à la chute prochaine de ce régime, les fossoyeurs ne vont pas tous en prison, alors plus personne ne méritera de faire de la prison au Sénégal. Comme disait l’autre « Si nous perdons les élections, nous iront tous en prison ».

MARVEL NDOYE

E-mail : marvel@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *